Déforestation

Enfin, la déforestation et les spécialisations agricoles nuisent à l’alimentation des abeilles. Celles-ci ont besoin d’une alimentation variée, ce que ne leur propose pas l’agriculture moderne, avec plusieurs hectares d’une même variété de plante, sans une « variante » au milieu. Avec la déforestation, l’Homme prive les abeilles d’une grande source de nourriture. Simplement avec une parcelle d’arbres en moins, les abeilles ne trouveront pas assez de pollen et mourront de faim. De plus, ce manque d’abeilles entraînera un manque de pollinisation, et donc d’arbres (sans compter que l’Homme achève des arbres) et encore de nourriture, etc.

Voilà comment l’Homme, avec plusieurs actes qui semblent banals, contribue à la disparition des abeilles.